• Accueil
  • > Archives pour juillet 2009

walking through the lost land, swimming in the deepest lake

21072009

Et oui, il vient un temps pour les vacances, alors je vais mettre en pause tous mes projets… pour 3 semaines. Donc si vous comptez bien, je devrais revenir durant la deuxième semaine d’août. Je vais pousser jusqu’à la troisième semaine au cas où.

N’hésitez pas à poster des commentaires en mon absence, je ferai au plus vite pour y répondre à mon retour!




quelques nouvelles

19072009

En jetant un regard vers ma montre, j’ai vu que cela faisait un bout de temps que je n’avais pas rédigé d’article… et bien pendant ce temps, j’ai avancé sur un peu tous les fronts.

Mon projet de forum RPG avance petit à petit, même si je sais que ça avancerait beaucoup plus vite avec l’aide d’un ou deux associés.

J’ai bossé ma guitare. de nouvelles chansons sont à ma portée, et je suis en train d’essayer de travailler mon oreille… absolue. je sais que ça va être difficile, vu que je ne suis pas baignée depuis l’enfance dans la musique, mais j’espère qu’il n’est pas trop tard pour moi. rien que de pouvoir savoir retranscrire une chanson à l’oreille ou vérifier mon accordage sans avoir à m’embêter me fait rêver. je crois que je vais m’enregistrer en train de chanter les notes et me passer ça en boucle jusqu’à les retenir.
Sinon, j’ai fait des progrès en solfège. Il me manquait le G6/A pour une chanson, et partout où je cherchais je ne l’ai pas trouvé. finalement, j’ai fait un compromis avec moi-même, et celui que j’ai trouvé, même s’il n’est pas le G6/A conventionnel, sonne tout à fait bien. ce doit d’ailleurs être l’accord le plus simple de toute l’histoire de la guitare : 300000. je compte mieux maitriser les intervalles d’ici pas longtemps. on va s’amuser avec des exercices à trouver les tierces mineures et les sixtes ^^

Bref. Sinon, grand nettoyage, j’ai commencé à m’intéresser à la philosophie pour l’année prochaine, autant commencer maintenant plutôt que de se retrouver noyée dans les informations contradictoires à la rentrée.

Le fait que personne ne m’aide trop pour ce projet (je sais, bart), m’agace un peu. Je sais que tant que je serais prise par ce projet, je ne pourrai pas trop penser à la suite. et cette suite est l’année prochaine, ie les concours et le bac. Donc, au risque de me répéter, je vous demande encore une fois et bien vouloir rien que jeter un oeil à ce que j’ai fait, j’ai vraiment besoin de monde. (je sais, c’est pathétique, mais qui ne tente rien n’a rien).

En espérant que de votre côté vous allez toujours bien.

A une prochaine fois!




Plan de Torrès

13072009

Mais qu’est-ce donc que cela?

Et bien, c’est la base de la construction de la guitare parfaite ^^
Ce plan est utilisé par tous les bons luthiers pour que leurs instruments aient une réponse parfaite aux différents sons pouvant être joués sur une guitare (toute la gamme). C’est ce plan qui détermine les mensurations de la guitare, l’épaisseur idéale du bois à travailler, les intervalles entre les différentes cases.

Alors, je n’en sais pas plus sur ce plan de Torrès, mais s’il y a bien une chose que j’ai envie de savoir, c’est bien en quoi il consiste plus précisément.

Alors si jamais un luthier passe dans le coin et qu’il a du temps à passer à m’expliquer comment ça marche, je suis toute ouie ^^ merci d’avance!




Ah, les études supérieures…

12072009

Et oui, fin de la première, et on commence à s’interroger sur son avenir. Une grande école d’ingénieurs avec prépa intégrée où on passerait 5 ans non stop ou une prépa dans un établissement et un cycle d’ingénieur dans un autre? Entre les deux le choix est difficile.

Et tous ceux qui disent « n’ayez pas peur de la prépa! » sont un petit-peu dans le faux. Aller en prépa, c’est quitter l’adolescence pour rentrer dans l’âge adulte, c’est quitter le monde bien organisé du lycée pour aller là où ce sera le travail avant tout. Quitter ses amis, parfois même le lieu où l’on a vécu pendant des années, pour s’émanciper un peu plus.

Quelle filière convient le mieux, quel établissement propose assez, les concours… il y a tant de choses…

Personnellement, ce sera une filière MPSI, avec MP* en deuxième année.
En y regardant de près, il n’y a pas tant de prépas que ça qui proposent MP* en région parisienne: Paris, Versailles et Orsay.
Et après réflexion, mon choix se porterait plutôt vers Versailles: trop galère en train d’aller à Paris, et Orsay ne propose pas la 3/4 de pension (ie dormir chez soi). Bref, ce sera entre la prépa Ginette et le lycée Hoche. Tous les deux demandant un concours d’entrée. ce serait tellement plus simple s’ils prenaient sur dossier… Bref il reste moins de six mois pour se préparer à ces concours. ça va me donner le triple de boulot…




Un site, de la musique, et que du bonheur

9072009

J’ai découvert il y a un moment déjà un site formidable, sur lequel des artistes pas encore trop reconnus postent leurs oeuvres, les proposant à la critique des membres et à un téléchargement gratuit et légal tant que vous respectez les droits d’auteur sur ces albums:

attributionAttribution signifie:
La copie, distribution, affichage et exécution de votre oeuvre – et de ses travaux dérivés – seulement si elle est attribuée à son auteur en citant son nom, sont autorisés.
Un site, de la musique, et que du bonheur dans musique nc32Noncommercial signifie:
La copie, distribution, affichage et exécution de votre oeuvre – et de ses travaux dérivés – seulement dans un cadre non commercial, sont autorisés.
no derivate worksNo Derivative Works signifie:
La copie, distribution, affichage et exécution des copies exactes de votre oeuvre, mais pas de ses travaux dérivés, sont autorisés.
share alikeShare Alike signifie:
Les travaux dérivés pourvu qu’ils soient proposés au public avec les mêmes libertés (sous les mêmes options Creative Commons) que l’oeuvre originaire, sont autorisés.

Avant d’utiliser une oeuvre, vérifiez vos droits sur celle-ci!

Jamendo est un site international, réunissant des artistes de tous les pays ainsi que des membres de tous les pays.
www.jamendo.com

Sur Jamendo, je suis également Capri4, alors si vous avez besoin de quoi que ce soit, je serai là pour vous guider, même si on comprend vite comment fonctionne ce site.

Enjoy! =3




Résistants de l’A.N.A.

6072009

ANA, trois lettres, juste trois. Un sigle? Non, une abréviation. Ana, ou plutôt pro-ana. Voilà un mouvement qui a pris de l’ampleur au cours de ces dernières années.

Un mode de vie, on pourrait dire. Mais un mode de vie qui pousse à des extrémités terribles. Le monde actuel pousse les jeunes femmes et les filles à être de plus en plus minces, et ce pourquoi? Pour les voir perdre des kilos et devenir faibles. Pourtant, elles pensent être fortes, en repoussant leurs limites, en entravant leur faim. Afin d’être plus belles. Personnellement, un animal squelettique ne m’a jamais paru beau, au contraire. Inspirateur de pitié, oui.

Ces filles veulent renier les lois de l’évolution. Les plus forts survivent, même dans ce monde où tout est fait pour retarder la mort. Et les plus faibles sont bien souvent les plus maigres. Et oui, cela leur paraît peut-être difficile à croire, mais ce n’est pas en repoussant ses limites ainsi que l’on devient plus fort.

Elles veulent être heureuses. Soit, d’accord, très bien. Mais est-ce vraiment être heureux, que de se préoccuper sans cesse de son apparence, être obsédé par l’envie, devenu un besoin, de maigrir, encore et encore? Et malgré tout ce qu’elles peuvent entendre, tout ce qui est fait pour les empêcher de s’abîmer, c’est à croire qu’elles prennent un fin plaisir à se détruire peu à peu.

Un aspect de la société, une partie minime pourrait-on croire, mais combien sont-elles à en mourir chaque année? Combien sont-elles qui repoussent les limites de leurs besoin naturels dans le seul but de mieux s’intégrer? Combien sont-elles qui ne comprennent pas que ce qu’elles adorent, c’est cette lumière au bout du tunnel, bien cachée sous des aspects bien attirants? Des milliers.

Pourquoi donc s’enlèvent-elles toute parcelle humaine en elles. Elles ne sont plus vraiment des femmes, ayant perdu, réversiblement ou irréversiblement, la capacité de donner la vie, et ce en gâchant la leur. Des fantômes d’elles-mêmes.

Je ferai une comparaison, certes de mauvais goût, mais qui illustre bien ce propos. Pendant des périodes de guerres, des millions d’hommes, de femmes et d’enfants ont été privés de leur statut d’Hommes, ON les a rendus à un état moindre de celui des bêtes, ON ne les nourrissait pas. Et pour rien au monde ils n’auraient voulu se retrouver embarqués dans un tel massacre. Ils se battaient à chaque seconde, pour leur vie, pour leur survie plutôt, chaque cuillerée de nourriture était un salut. Mais ce n’était pas leur faute, on les y a forcés.

Et aujourd’hui, des filles dont c’est le choix reproduisent d’une certaine façon ce schéma-ci. Elles s’anéantissent.

Ne savent-elles donc pas?







Père Noël : naissance d'un ... |
YVES MARLIERE |
En Vrac |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Villa a vendre Marrakech Ré...
| Domaine de la Brèche aux Loups
| asterix90